Comment installer une caméra de surveillance ?

Lorsque vous décidez d’installer un système de vidéosurveillance, il est important d’avoir quelques éléments de base concernant la pose et la bonne mise en route de votre caméra. Tout cela pour profiter pleinement de votre dispositif de sécurité, qu’il s’agisse d’une installation pour domicile, commerce ou local professionnel. 

Ce qu’il faut savoir avant l’installation d’une caméra 


Plusieurs étapes cruciales sont à respecter lorsque l’on souhaite installer soi-même sa caméra de surveillance. Tout d’abord, choisir l’emplacement idéal est déterminant pour garantir un fonctionnement optimal. Pour de la vidéosurveillance à domicile, il est conseillé de poser sa caméra dans la pièce principale du logement ou bien à proximité des accès (porte d’entrée, porte-fenêtre…).

Ensuite, il faut procéder à la configuration du matériel, ce qui consiste notamment en la connectivité avec les autres appareils de sécurité dont le système d’alarme. Pour profiter d’une utilisation fiable, différents éléments sont à prendre en compte : orientation de la caméra de surveillance, haute qualité de la connexion Wi-Fi, éclairage, câblage…

Où installer sa caméra de surveillance ? 

Choisir une zone stratégique


Le plus important avant de décider où poser son dispositif de vidéosurveillance, c’est de déterminer ses besoins et ainsi de la zone sujette à une intrusion afin d’éloigner le danger le plus rapidement possible. La caméra peut donc prendre place sur le mur donnant sur la porte d’entrée, le tout pour avoir une vue privilégiée sur les mouvements du domicile ou du local en question. Le matériel doit évidemment être installé à une certaine hauteur, dans le but d’agrandir son champ de vision et de bénéficier d’une surveillance panoramique, avec une vue dégagée. 

Dissuasion ou dissimulation ?


Un autre paramètre essentiel est à prendre en compte dans ce choix d’installation : le rôle de cette caméra de sécurité. Simple dissuasion ou véritable arme de surveillance ? Dans le premier cas, un endroit visible de tous sera évidemment privilégié dans le but de chasser les mauvaises intentions de certains. S’il s’agit en revanche d’une utilisation pour de la vidéosurveillance discrète, une zone dissimulée doit être choisie. Ainsi, cela permettrait que la caméra ne soit pas détectée et puisse surprendre les éventuels intrus. 

Quelques vérifications nécessaires avant l’installation 


Une fois le choix de la zone d’installation effectuée, plusieurs points doivent être vérifiés avant de poser sa caméra de surveillance. Le type de câblage, le métrage et la présence d’une prise électrique proche doivent être étudiés pour un appareil filaire, tout comme la couverture WiFi pour un dispositif sans fil.

Une vérification quant à l’exposition lumineuse de la caméra et sa présence vis à vis des points d’éclairage et fenêtres doit par ailleurs être effectuée. Concrètement, il faut s‘assurer que la lumière naturelle ou artificielle ne gêne aucunement le fonctionnement de la caméra et surtout n’altère en rien la qualité et la visibilité de ses images. En effet, un outil de vidéosurveillance peut difficilement donner satisfaction lorsque le contraste est très élevé. 

Enfin, l’installation d’une caméra extérieure est également soumise à toutes ces vérifications, avec une contrainte supplémentaire : le respect de la réglementation. En effet, filmer la voie publique ou bien son voisinage sont formellement interdits. Le propriétaire d’une maison doit également prévenir ses visiteurs lorsqu’une caméra de surveillance est présente sur son terrain. 

Dernière étape : la configuration de la caméra


Juste avant que votre caméra de surveillance puisse être définitivement mise en marche, il faut procéder à sa configuration. Cela consiste en la mise en réseau de l’appareil, qu’il soit filaire ou non. Lorsque la caméra est installée conjointement avec un système d’alarme, le couplage de deux appareils de sécurité est aussi à réaliser. Cela peut permettre de programmer le matériel de vidéosurveillance pour enregistrer des images dès lors que l’alarme se déclenche. 

Avec les caméras de sécurité de haute technologie, notamment les caméras IP, ce paramétrage peut se faire à distance sur des appareils connectés (PC, smartphone, tablette) via une application ou une interface numérique. Les informations d’authentification relatives à la caméra y seront notamment renseignées.

recent posts